Conseil en investissement financier : comprendre le monde du financement en toute confiance

Un conseil en investissement financier peut travailler seul “ à son compte ou en cabinet de gestion de patrimoine. Il offre des conseils, des solutions, des informations à un client souhaitant faire de placement. L’expert en conseil en investissement assure également la gestion de patrimoine financier de son client. En effet, un conseil en investissement financier n’est pas un employé d’une banque ou encore d’une compagnie d’assurance. 

Comprendre le métier des conseillers en investissements financiers

Avec son statut de CIF ou Conseillers en investissements Financiers qui lui a été conféré selon la loi et le Code monétaire et finance, il a l’habilité de préconiser à ses clients à se souscrire à des placements financiers rentables. En plus de cela, les conseillers en investissement sont autorisés à fournir le service de conseil en investissement, ce qui veut dire une recommandation personnalisée à un client, relative à une ou plusieurs transactions portant sur des instruments financiers, comme sur ce lien : https://onlineasset.com/. Ce qui est capital dans le monde du financement, car en ayant l’assistance des conseillers CIF, vous pourrez diversifier vos placements. Nonobstant, les conseillers en investissements financiers CIF n’ont nul droit de proposer un service de gestion de portefeuille pour le compte de tiers, c’est-à-dire gestion de portefeuille d’instruments financiers de son client pour son compte personnel. Le service de conseil en investissement financier ne peut être exercé que par un prestataire de services d’investissement (PSI) mandaté par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) ou l’Autorité des Marchés financiers (AMF).      

Lire également : Quelle entreprise a le plus d'employé ?

Comment est défini un conseil en investissement financier ?

Un conseil en investissement financier FCI est un expert des placements financiers dont l’activité consiste à donner des recommandations sur l’investissement de l’argent des clients. Depuis 2003, ce métier est présidé par l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers. De plus, le CIF AMF est inscrit auprès de l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance ORIAS. Par ailleurs, les conseillers sont des professionnels de commerce indépendants qui se chargent des produits de banque et finance. Les conseillers en investissements financiers procurent également des solutions par rapport aux courtages et intermédiations en assurance. Ainsi, les conseillers peuvent présenter de nombreux services. Outre l’accompagnement, la gestion de patrimoine financier des clients, l’activité des CIF offre ainsi divers services. Leur but principal et d’aider leurs clients à mettre en place une stratégie suite à l’analyse de situation des clients pour mieux choisir les instruments financiers à investir : 

  • Actions ; 
  • Obligations ; 
  • Immobilier ;
  • Bien patrimonial ; 
  • Fonds communs d’investissements. 

Et ce, par rapport à la situation, les objectifs financiers et au profil de tolérance de risque de leurs clients.   

A lire aussi : Calculer 1400 brut en net selon votre métier

Ce que vous devez comprendre concernant l’activité des conseillers en investissements financiers

Les conseillers en investissements financiers CIF sont des professionnels qui exercent l’activité de conseil suivante : conseil en investissement basé sur des instruments financiers, à savoir : actions, obligations, parts de fonds de placement. En tant qu’assurance des clients, le CIF offre aussi un conseil envoyant sur la fourniture de services d’investissements comme le conseil sur la possibilité de faire appel à une société de gestion de portefeuille. Les conseillers en investissements financiers possèdent aussi l’expertise en conseil sur la réalisation d’opérations sur des biens comme les œuvres d’art, l’immobilier, les panneaux solaires, l’assurance-vie, mais sous certaines conditions.